RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

DE L'HABITAT PRIVÉ

EN VALLÉE DE CHAMONIX

 

UN BON PLAN POUR MA MAISON

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

DE L'HABITAT PRIVÉ

EN VALLÉE DE CHAMONIX

 

UN BON PLAN POUR MA MAISON

ECO-GESTES
IMPORTANCE
 
 
 
 
82

UTILISER DES AMPOULES BASSE CONSOMMATION

 

Remplacez par des ampoules basse consommation, les ampoules qui restent en général allumées plus d’une demi-heure.

 

Vous pouvez ainsi remplacer une ampoule à incandescence de 60 W par une ampoule basse consommation de 15 W. Elle émettra autant de lumière mais pour une consommation d’électricité 4 à 5 fois moins importante.

En outre, elle chauffe beaucoup moins et peut durer jusqu’à 15 fois plus longtemps.

Le surcoût d’une ampoule basse consommation de 20 W achetée à 12 € à la place d’une ampoule classique de 100 W achetée à 60 centimes est amorti en un an environ.

 

Pour choisir les ampoules les plus économes, consultez le site www.guide-topten.com !

 

83

UTILISER DES COULEURS CLAIRES SUR LES MURS ET POUR LES LUMINAIRES

 

La couleur des surfaces d’une pièce influence fortement son niveau d’éclairement.

Choisissez des couleurs claires pour les parois et les meubles d’un local, spécialement pour les surfaces situées à proximité des fenêtres, cela permet à la lumière naturelle de se répartir plus uniformément dans l’espace et de pénétrer plus profondément dans la pièce grâce aux jeux de réflexions de paroi à paroi.

Cet effet des couleurs se marque également sur la lumière artificielle : un intérieur foncé amène à doubler sinon tripler l’intensité de l’éclairage.

De la même manière, évitez les abat-jour épais ou de couleur sombre et les globes opaques qui peuvent réduire considérablement la luminosité.

Achetez plutôt un modèle muni d'un abat-jour de couleur pâle ou de réflecteurs orientables.

 

84

ADAPTER LA PUISSANCE DE L’ÉCLAIRAGE À CHAQUE USAGE

 

Choisissez la puissance de la lampe en fonction de son usage car toutes les activités ne nécessitent pas la même intensité lumineuse : repas, lecture, travail de précision, etc.

Multipliez les points lumineux adaptés à chaque utilisation.

Une lampe basse consommation de 20 W convient pour lire ou travailler, une de 5 W suffit pour regarder la télévision ou être devant un ordinateur.

 

85

ÉTEINDRE SYSTÉMATIQUEMENT QUAND ON SORT D’UNE PIÈCE

 

Pourquoi laisser allumée une pièce vide ?

Sachez que 3 ampoules de 75 W qui restent allumées une soirée consomment autant qu’une lessive à 60 °C !

Et la surconsommation des ampoules fluorescentes quand on les éteint et rallume trop souvent est exagérée : il y a un pic de surconsommation, certes, mais d’une fraction de secondes seulement, cela ne justifie absolument pas qu’on les laisse allumées !

Voilà un gaspillage d’énergie qui peut être évité facilement.

Rappelez ce conseil à vos enfants si besoin, plus tôt on acquiert un réflexe, plus il est durable.

Le seul cas où vous pouvez laisser allumé est quand l’éclairage provient d’une lampe économique ou d’un tube fluorescent à ballast standard (l’ampoule clignote quand vous l’allumez), et que l’absence ne dépasse pas 15-20 minutes.

Dans tous les autres cas, il vaut mieux éteindre.

 

86

NETTOYER RÉGULIÈREMENT LES AMPOULES ET LES LUMINAIRES

 

Nettoyez régulièrement les ampoules, les abat-jour et les luminaires pour maximiser leur efficacité.

Sachez qu'à puissance égale, un appareil poussiéreux peut produire un flux lumineux inférieur de 40 % à celui d'un appareil propre.

 

87

OUVRIR LES RIDEAUX ET LES VOLETS DÈS QU’IL FAIT JOUR OU DÈS QU’ON SE LÈVE

 

Privilégiez toujours les apports de l’éclairage naturel. La lumière du jour est la meilleure pour l’oeil humain.

Ouvrez volets et rideaux dès vos premières activités et agencez votre espace intérieur pour profiter au mieux de cet éclairage naturel.

Evitez, par exemple, de placer des éléments qui font obstacle à la lumière au centre de la pièce. Ne laissez pas les arbres de votre jardin masquer vos fenêtres (même en partie) et choisissez des voilages clairs.

 

88

OPTIMISER L’ÉCLAIRAGE NATUREL

 

Placez le bureau à proximité de la fenêtre et orienté de façon à éviter les ombres portées gênantes et/ou les reflets sur l’écran d’ordinateur.

Pareil pour un coin lecture qui, près de la fenêtre, évitera autant que possible d’avoir recours à l’éclairage artificiel.

 

89

ÉVITER D’UTILISER DES LAMPES HALOGÈNES POUR LA LUMIÈRE D’AMBIANCE

 

Si vous utilisez un halogène sur pied pour créer une lumière d’ambiance, sachez qu’une diminution de l’intensité lumineuse ne se traduit pas par une diminution équivalente de la consommation.

Si vous réduisez l'intensité d'une lampe de 50 %, elle émet 2 fois moins de lumière mais en consommant encore 75 % d’électricité ! Elle consomme donc proportionnellement plus.

 

Pour l’ambiance, remplacez l’éclairage halogène sur pied (150 à 500 W) par des lampadaires fonctionnant avec des ampoules économiques, voire avec des lampes LED.

Mais avant d’en changer, pensez à débrancher complètement votre lampe halogène : même éteinte elle consomme encore jusqu’à 10 Wh (si l’on considère que la lampe reste en veille 20 heures par jour, cela peut représenter près de 8 €/an) !

 

90

RÉPARTIR LES SOURCES DE LUMIÈRE PLUTÔT QUE D’AVOIR UN SEUL POINT LUMINEUX

 

Il n’est pas nécessaire de baigner la pièce de lumière pour lire ou travailler au bureau !

Plutôt que d’installer un éclairage unique de forte intensité, il vaut mieux multiplier les sources ponctuelles d’éclairage qui consomment moins : par exemple une lampe à proximité du fauteuil de lecture, une lampe de bureau, un éclairage au-dessus du plan de travail dans la cuisine, etc.

Evitez également de multiplier le nombre de petits spots halogènes qui, additionnés, représentent souvent 200 à 500 W. Il existe des spots économiques, voire des LEDs qui peuvent facilement les remplacer.

 

Une adresse utile : www.guide-topten.com !

 

91

UTILISER DES NÉONS DANS LA CUISINE, LA SALLE DE BAIN OU LA CAVE

 

Les tubes lumineux (néons ou TL) sont des ampoules fluorescentes, comme les ampoules basse consommation (dites fluocompactes). Mais ils ont des performances similaires, voire supérieures, à celles des ampoules économiques.

Ils ont beaucoup évolué : ils existent en diverses tailles et coloris et leur lumière s'est réchauffée.

 

Vous pouvez les utiliser comme éclairage d’appoint, par exemple dans la cuisine, la salle de bain, le garage, la remise, les caves, etc.

Choisissez des néons à ballast électronique : par rapport à un ballast classique, le ballast électronique permet une réduction de 20 % de la consommation du néon et augmente sa durée de vie jusqu’à 50 % !